Trois types d'assurance à souscrire pour un artisan

Un artisan tout comme tout travailleur salarié doit souscrire à une assurance pour se protéger et pour protéger son activité. Il existe plusieurs types d’assurance qui permettent de protéger l’activité artisanale. Vous voulez lancer votre activité artisanale ? Découvrez dans ce billet trois catégories d’assurance auxquelles vous pouvez souscrire pour vous protéger et protéger votre activité.

L’assurance multirisque

Cette assurance permet d’assurer la protection des biens de l’artisan, c’est-à-dire, les locaux et matériaux utilisés dans le cadre de l’exercice artisanal. Le contrat d’assurance multirisque permet à l’artisan de se faire indemniser totalement ou partiellement sur les frais engendrés par la répartition des dommages causés par les phénomènes cités ici https://www.top2assurance.fr/. Ces frais de réparation peuvent être très énormes. La souscription à cette assurance n’est pas obligatoire mais elle permet d’alléger l’artisan lorsqu’un sinistre survient.

L’assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro)

L’assurance RC Pro assure la couverture des professionnels contre les dommages causés à autrui. Ces dommages peuvent être dus à une faute involontaire ou une erreur. Ils peuvent être physique, moral et matériel. La souscription à l’assurance responsabilité civile professionnelle n’est pas obligatoire pour tous les artisans. Seul l’artisan dont l’activité est réglementée par la loi peut y souscrire. Il est quand même recommandé de contracter cette assurance car payer les frais d’un dommage causé à un tiers peut revenir cher. Elle permet de bénéficier d’une prise en charge pour ne pas affecter l’activité.

L’assurance décennale

La souscription à l’assurance décennale est obligatoire pour les artisans du secteur BTP. Le contrat d’assurance décennale assure les dommages qui surviennent sur un bien immeuble pendant dix (10) ans à compter de la date de sa livraison. Cette assurance est essentielle pour les constructeurs qui font des travaux d’aménagement et de réaménagement ainsi que les gros œuvres. Les dommages qui surviennent sur un bien immobilier coûtent très cher. Cette assurance soulage donc le constructeur lorsque le bien a subi des dégâts. Elle est avant tout indispensable pour commencer une construction.