Saignement du nez : les explications de ce phénomène

L’homme est souvent affecté par plusieurs phénomènes occasionnant des effets sur sa santé. Dans cette panoplie de phénomènes, vous vous êtes déjà confronté une fois ou peut-être non à un saignement du nez. Que savoir sur ce phénomène ?

Les causes du saignement du nez

Les saignements du nez peuvent avoir diverses origines. On distingue en premier, l’éclatement des capillaires sanguins. La majorité des écoulements du nez sont dus à cela. En effet, c’est une zone très sensible à la chaleur, a l’air sec ou encore à l’intrusion d’un doigt dans le nez. Ces facteurs sont la cause de l’éclatement des capillaires générant l’écoulement.

D’un autre côté, il peut être causé par un traumatisme. Une mauvaise chute, une fracture ou une intervention chirurgicale peu provoquer cette hémorragie. Vous avez donc les bonnes réponses sur les causes du saignement de nez.

La manifestation du saignement du nez

Le saignement du nez se manifeste par l’écoulement de sang des narines. Il est sans danger et peut attaquer toutes personnes. Vous pourrez également constater un écoulement allant de la petite goutte à un flux très prononcé. D’un autre côté, une autre manifestation où le sang s’écoule des deux narines qui peut être temporaire ou continue. Également, il peut être ponctuel ou encore se produire fréquemment.

 Solutions pour arrêter le saignement

Dès la survenance de ce phénomène, la première des choses que vous puissiez faire est de maintenir la tête en avant contrairement à ce qu’on fait d’habitude en mettant la tête derrière.

Lorsque le nez saigne, pour stopper rapidement ce phénomène, trouvez un lieu calme et assoyez-vous. Avec un mouchoir, essayez d’évacuer le sang de votre nez. Dès que vous constatez une diminution dans le saignement, profitez pour arrêter le flux. Pour son arrêt, comprimez l’air du nez a l’aide du pouce et de l’index pendant quelques minutes. Le saignement devra s’arrêter au bout de quelques minutes.

Toutefois, il est conseillé de se rapprocher d’un spécialiste si ce phénomène est fréquent ou nécessite une longue durée avant que le saignement ne s’arrête.