Des conseils pour vivre avec la maladie d’Alzheimer

Vous avez une personne âgée dans votre entourage, et vous avez constaté qu ‘elle a des pertes fréquentes de mémoire ? Ou pire, elle a des difficultés ou une incapacité à planifier et exécuter parfaitement des activités, même familières ? Ou encore des confusions avec le temps et le lieu, cette personne est très certainement atteinte de la maladie d’Alzheimer. La gestion de cette maladie nécessite parfois le recours à des structures spécialisées.

Recourir à une association

La maladie d’Alzheimer touche une personne de 80 ans sur 5. Si vous, ou une personne de cette tranche d’âge est encore parfaitement en bonne santé, elle peut chercher à passer de bons moments. Dans ce cas, vous pouvez lire ici des informations sur la gestion de la vie des personnes âgées. Les associations qui aident à la gestion de la vie d’une personne atteinte de l’Alzheimer, sont utiles à divers niveaux. Elles peuvent par exemple trouver des bénévoles pour assister les malades qui n’ont pas de famille. Quand ce dernier a de la famille, c’est peut-être ses proches qui auront besoin de soutien, ou besoin de savoir comment soigner leur parent malade. On peut aussi trouver auprès des associations, toute information et sensibilisation préventives sur la maladie.

Vivre avec la maladie d’Alzheimer

La maladie d'Alzheimer change radicalement la vie du malade et celle de son entourage. Ceci est difficile à supporter pour tout le monde. Elle ne se guérit pas. De ce fait, elle compromet l’autonomie du malade et complique la vie à ses proches. Une fois atteinte, le malade ne peut qu’essayer de vivre au mieux avec. Ce qui peut être bien souvent une épreuve aussi bien pour le malade que pour ses proches. Pour mieux gérer son quotidien, le malade doit surtout continuer à communiquer avec ses proches. Il doit aussi rester physiquement et intellectuellement actif.