Comment prévenir l’hypothermie ?

Lorsque l’hiver s’installe, les températures chutent et pour bon nombres de personnes, c’est l’occasion de lutter quotidiennement contre le froid. Et c’est en ce moment que le risque d’hypothermie guette constamment. Comment faire pour éviter ou pour prévenir cette situation ?

Qu’est-ce que l’hypothermie ?

L’hypothermie se traduit par la diminution de la température corporelle d’un individu. Pour plus d’informations, voir le site. On parle d’hypothermie lorsque la température corporelle descend en dessous de 35°C. il s’agit d’un trouble potentiellement mortel. Cette situation peut vite dégénérer, et devenir fatale pour l’individu, s’il n’est pas rapidement pris en charge. L’hypothermie survient généralement suite à une exposition plus ou moins longue à un environnement très froid sans équipement adapté, ou lorsqu’on vit dans un logement dépourvu de chauffage. Les personnes présentant des pathologies chroniques sous-jacentes et les personnes âgées, les jeunes enfants, les nourrissons, sont les personnes les plus vulnérables à l’hypothermie.

Quels sont les symptômes de l’hypothermie ?

Les signes de l’hypothermie varient en fonction du niveau de chute de la température du sujet. Mais très souvent, comme signes on peut avoir : la fatigue chronique, les frissons des tremblements, la peau pale et froide, une augmentation de la respiration. Plus la température chute, plus les signes s’accentuent et sont accompagnés parfois de difficultés respiratoires, la confusion, le trouble de la parole, perte totale de la conscience, perte de connaissance ou ralentissement de la parole, difficultés à exécuter certains mouvements. Les jeunes enfants et les nourrissons peuvent ne pas présenter de signes extérieurs et leur état de santé peut ne pas être modifié. Toutefois ils peuvent être moins actifs, très calmes et silencieux et peuvent refuser de s’alimenter parfois.

Prévention et prise en charge de l’hypothermie

Pour éviter d’être sujet à l’hypothermie, en période froide, avant de sortir de chez vous, évaluez la situation et consultez la météo. Si vous partez en pleine nature préparez-vous et équipez-vous convenablement, prenez les vêtements adaptés, le sac de couchage appropriés, afin de vous protéger du froid. Avant de traiter l’hypothermie, il faut songer à la prévenir. Lorsque la situation d’hypothermie est suspectée, il urge de consulter un médecin ou de conduire le patient aux services d’urgences.