Ce que vous devez savoir sur la luminothérapie

En vous exposant à la lumière artificielle, vous risquez beaucoup de maladie. Pour ce qui en souffre déjà, il existe un moyen de traiter ces maux, c'est par la luminothérapie. Elle permet aussi de guérir certains troubles et des dépressions qui interviennent à un moment de l'année. Le présent article vous en dira plus sur la luminothérapie en vous expliquant comment elle marche.

Qu'est-ce que la luminothérapie ?

La luminothérapie, également appelée photothérapie, est un traitement dans lequel vous êtes exposé à une source de lumière artificielle. Par ailleurs, pour en savoir plus, cliquez ici. En effet, la luminothérapie traite principalement le trouble dépressif majeur avec des tendances saisonnières (anciennement connu sous le nom de trouble affectif saisonnier, ou TAS).

Il s'agit d'une dépression qui apparaît à certaine période de l'année, très souvent en hiver. La lumière est également utilisée pour traiter d'autres conditions, y compris les troubles du sommeil et d'autres types de dépression. On pense que la luminothérapie affecte les substances chimiques du cerveau liées à l'humeur et au sommeil, atténuant les symptômes du TAS.

Pourquoi fait la luminothérapie ?

Vous pouvez essayer la luminothérapie pour plusieurs raisons :

  • Votre médecin le recommande pour un trouble affectif saisonnier ou une autre condition.
  • Vous avez envie d'augmenter l'efficacité de vos antidépresseurs ou des conseils en santé mentale.
  • Vous évitez les antidépresseurs pendant la grossesse ou pendant l'allaitement. Cela peut vous permettre de prendre une dose plus faible d’antidépresseur.

Conditions pour lesquelles elle est utilisée

La luminothérapie est utilisée comme traitement pour plusieurs conditions, notamment :

  • La tristesse
  • Des dépressions qui ne viennent que de façon saisonnière
  • Décalage horaire
  • Les troubles du sommeil
  • S'adapter à un horaire de travail de nuit
  • Démence

Par ailleurs, La luminothérapie utilisée pour traiter les affections cutanées telles que le psoriasis est différente du type de luminothérapie utilisé pour les affections énumérées ci-dessus. La luminothérapie pour les troubles cutanés utilise une lampe qui émet une lumière ultraviolette (UV). Ce type de lumière doit être filtré dans les boîtes de luminothérapie utilisées pour le SAD et d'autres conditions, car elle peut endommager vos yeux et votre peau.